La collégiale Saint-Piat dresse sa haute silhouette sur la ville de Seclin ; c’est l’un des plus anciens édifices religieux de notre région.L’origine du culte à saint Piat remonte à 1 700 ans.

Les pèlerinages sur le tombeau du martyr se succédèrent. La crypte où se trouvait son tombeau connut l’affluence des pèlerins venant s’y recueillir et puiser de l’eau dans le puits creusé dans la crypte même. Des documents datant de 1188 et 1262 attestent que les papes Clément III et Urbain IV sont intervenus concernant la gestion de la collégiale.

Elevée au rang de collégiale, l’église connut une grande renommée ; pèlerinages et processions se succédèrent. Il fallut organiser tout cela et c’est ainsi que les autorités ecclésiastiques instaurèrent à Seclin un collège de chanoines

Entreprises par le Centre archéologique municipal, d’abord sous la direction de Karl Bouche, puis par Guillaume Lassaunière, Directeur du Centre, des fouilles ont été réalisées de septembre 2008 à janvier 2009, puis de janvier à avril 2011 aux abords de la collégiale Saint-Piat. A partir des articles parus dans notre bulletin Collégial’Info (depuis le n° 6 de décembre 2009) nous résumons ci-après ce que ces fouilles ont révélé.